Notre avenir énergétique est entre les mains du consommateur

Selon Peter Van Den Heede, ce sont les consommateurs qui alimenteront la transition énergétique dans les villes intelligentes de demain.

Vous pouvez déjà découvrir de quoi notre futur sera fait à Zellik.ABB est un des moteurs de la construction du plus grand microgrid d’Europe.

Les microgrids abandonnent  l’idée que chaque habitation et chaque entreprise doivent être raccordées individuellement au réseau électrique. Ils peuvent avoir un seul raccordement au niveau de la rue ou du quartier. L’électricité est alors distribuée entre les différents consommateurs. À moins qu’ils n’aillent plus loin encore, étant alors (partiellement) autosuffisants grâce à des panneaux photovoltaïques et autres sources d’énergie renouvelable. « Grid connected » avec des possibilités « Off grid », ils produisent eux-mêmes toute l’énergie qu’ils consomment.

ABB investit considérablement dans les smart grids(ou réseaux intelligents). Notre technologie prend en charge les trois piliers sur lesquels ils sont construits : composants physiques (appareils connectés à la maison, bornes de recharge électrique, compteurs intelligents, batteries pour stocker l’énergie…), composante numérique (automatisation, cybersécurité, solutions blockchain, applications permettant de commander les appareils intelligents à distance…) et services (energy-as-a-service, software-as-a-service…). Dans les réseaux intelligents, ces trois piliers et toutes les technologies y afférentes s’emboîtent parfaitement.

La Belgique au niveau de la Chine et de la Californie

Au sein d’ABB, le Benelux joue un rôle essentiel dans le domaine des smart cities et des smart grids, regroupés chez ABB dans les Grid Edge Technologies. C’est dans notre région que les technologies Grid Edge ont été lancées pour la première fois. Avec des lancements prochains au Royaume-Uni, en Chine et en Californie, nous nous retrouvons en bonne compagnie.

En Belgique, ABB participe à la construction du plus grand microgrid d’Europe. Cent mille panneaux photovoltaïques et trois éoliennes alimenteront le nouveau centre de données qui sera construit dans le « parc énergétique » vert et neutre en carbone de Zellik. ABB a réalisé les études de faisabilité du centre de données qui constitue le pivot du parc, de même que des batteries dont le but est de stocker l’énergie produite. En outre, nous prévoyons la possibilité de proposer une connexion  réseau à la pointe de la technologie, tandis que notre logiciel permet à tous les appareils de la smart city de communiquer entre eux. Notre expertise au Danemark, pays où nous sommes leader du marché,  représente un atout non négligeable pour nous permettre de jouer un rôle de premier plan dans le réseau thermique à Zellik.

Le plus grand smart grid d’Europe

À Zellik, plus de 30 entreprises novatrices possédant un savoir-faire clé dans leur domaine de compétence respectif travaillent à la création du plus grand microgrid d’Europe. Nous devons collaborer pour renforcer notre savoir-faire mutuel et parvenir à un projet de microgrid ultramoderne.

Des projets pilotes comme celui en cours de réalisation à Zellik ne sont pas uniquement incroyablement intéressants d’un point de vue technologique. La technologie n’est pas un objectif en soi, c’est surtout un outil qui doit permettre de révolutionner le paysage énergétique. À l’avenir, ce ne sont pas les fournisseurs d’énergie qui prendront les rênes de la transition énergétique, mais bien les consommateurs.

Il y a de nombreuses années, ABB fut un des premiers à croire en un futur énergétique dirigé par les consommateurs et non par les producteurs. Les consommateurs y deviendraient alors eux-mêmes producteurs et s’échangeraient et se vendraient mutuellement l’énergie. Celle-ci serait produite de façon de plus en plus décentralisée. Des années plus tard, les esprits ont mûri, et l’idée du consommateur comme moteur de la transition énergétique gagne progressivement du terrain.

La menace de la pénurie : un rappel à l’ordre

Certes, tout ce que l’on entend dire à propos des problèmes dans les centrales nucléaires belges et de la menace de pénurie d’électricité ne fait sans doute qu’accélérer le mouvement. Lorsque, il y a quelques semaines, nous avons donné le coup d’envoi de notre ABB Ability Tour (une tournée dans le Benelux où nous présentons nos solutions innovantes pour relever les grands défis de demain) l’énergie constituait un des thèmes les plus brûlants d’actualité. Quand j’ai demandé à la salle qui était disposé à tenter l’expérience du microgrid, plus de la moitié des mains se sont levées.

La réglementation constitue toujours une pierre d’achoppement. Jusqu’à nouvel ordre, la règle reste une habitation (ou une entreprise) = une connexion. Chez ABB, nous sommes toutefois absolument convaincus que de nouvelles possibilités seront mises au point dans le futur. Les entreprises sont demandeuses et le consommateur s’est réveillé. La révolution des villes et des réseaux vraiment intelligents est plus proche que nous le pensons.

Catégories and Tags
L’auteur

Peter Van Den Heede

Country Head Of Sales chez ABB à Zaventem. Responsable des équipes de Segment Growth, des account managers et du business development au Benelux. L'un de six segments dont il est chargé est dénommé Smart Cities. Travaille chez ABB depuis février 2007.
Commenter cet article