La maison de demain : plus intelligente, plus sobre, plus durable et 100 % électrique

La transition énergétique est en plein essor

Si les Pays-Bas et la Belgique tiennent à concrétiser les ambitions de l’Accord de Paris sur le climat, ils doivent mettre en place des solutions intelligentes. La réduction de la consommation d’énergie des habitations représente à cet égard un enjeu majeur.

La production décentralisée d’énergie renouvelable aura à l’avenir d’énormes implications sur la façon dont nous construisons, aménageons et rénovons nos habitations. Rendre un bien immobilier durable et intelligent va devenir la norme. Aux Pays-Bas, la durabilité des maisons peut être assurée de toutes sortes de manières. Depuis le type d’enveloppe retenue pour la maison jusqu’à l’adaptation des installations (Trias Energetica). Notre système d’utilisation et de paiement de l’énergie n’échappera pas non plus à une transformation radicale. Nous créerons les maisons intelligentes et neutres en énergie du futur en associant les systèmes et connaissances en matière de consommation d’énergie. Seules les solutions intelligentes et sobres en énergie, couplées à des connaissances appliquées et à des caractéristiques de confort, conduisent à une efficacité énergétique maximale. Tour d’horizon des grandes tendances :

Habitations 100 % électriques

L’énergie fossile perd du terrain. Le mouvement de recul du secteur pétrolier est enclenché, le gaz devrait suivre. D’ici 2030, les autorités néerlandaises ambitionnent 1 million d’habitations durables non raccordées au gaz. Depuis cette année, il n’est plus obligatoire de livrer de nouveaux logements raccordés à cette énergie fossile. En Belgique aussi, l’utilisation du gaz est remise en question.

Les modules SEM (Smart Energy Management) d’ABB répondent à cette évolution. Avec nos partenaires, nous avons mis au point des unités d’énergie intelligentes avec pompe à chaleur, ventilation, compteurs de kWh et onduleur solaire. Grâce à ces modules, on obtient un réglage et un équilibre optimal de la demande et de l’utilisation énergétique d’une habitation. L’énergie générée de façon durable par les panneaux solaires et la pompe à chaleur est contrôlée, maintenue dans l’habitation et régulée. Tout profit pour notre consommation.

Avec cette solution innovante, ABB entend décharger les habitants de toute préoccupation. Les données générées et leur visualisation leur permettent de maîtriser leur consommation d’énergie. Ils peuvent mesurer et rectifier la consommation en continu, ce qui réduit la facture énergétique.

Habitations intelligentes

Par l’intermédiaire de l’Internet des objets, nous sommes de plus en plus capables d’associer monde physique et monde numérique. Tous les objets de la maison (ou des villes intelligentes), voire de quartiers ou de villes entiers – sont connectés et communiquent entre eux. Un nombre croissant d’éléments auxquels nous réfléchissons encore aujourd’hui seront à l’avenir automatisés.

Plus nos habitations seront intelligentes, plus elles s’adapteront à nos souhaits et besoins personnels. En hiver, le chauffage s’enclenchera au moment quand nous quitterons notre lieu de travail. En été, la climatisation nous permettra de rentrer dans une maison agréablement rafraîchie. Nous bénéficierons ainsi d’un plus grand confort tout en évitant le gaspillage d’énergie. Une utilisation beaucoup plus rationnelle de l’énergie synonyme de réduction de la facture énergétique.

Batteries de plus en plus compactes

La production d’énergie est toujours plus décentralisée. Un nombre croissant d’habitations sont dotées de batteries qui emmagasinent l’énergie produite. L’énergie solaire et éolienne n’est ainsi plus perdue mais conservée en attendant les périodes peu lumineuses et peu venteuses.

Les batteries étaient – et demeurent encore – assez imposantes, mais ces dernières années, de nombreux progrès ont été réalisés en vue de leur miniaturisation. Avec notre expérience des systèmes de stockage, nous jouons un rôle dans cette évolution. Les batteries domestiques contribuent également à rendre nos maisons plus intelligentes. Lorsqu’ils ont emmagasiné beaucoup d’énergie, les systèmes intelligents peuvent décider d’utiliser ce surplus. Lorsque l’énergie est moins disponible, la maison intelligente consomme le moins d’énergie possible.

Nouveaux acteurs, nouveaux prix

Le marché de l’énergie est à l’image de celui de la transition énergétique : en pleine évolution. Les fournisseurs d’énergie conçoivent quantité de nouveaux modèles de services, tels que les contrats de performance énergétique. De nouveaux acteurs (dont certains particulièrement surprenants) font leur apparition sur un marché qui bénéficie au consommateur. Notamment parce que les prix peuvent fluctuer en fonction de l’offre et de la demande.

La plus importante révolution est probablement le fait que le consommateur peut non seulement produire de l’énergie, mais aussi la vendre (Local Energy Communities). Les nouvelles technologies (la blockchain, par ex.) facilitent ce type d’opérations. Si nous commençons à nous vendre l’énergie non utilisée, aurons-nous encore besoin de fournisseurs d’énergie ?

Les approches de quartier à coordination centrale, plus pertinentes que jamais

La frontière entre industrie et consommateurs s’estompe. Chaque quartier doit trouver les meilleures solutions énergétiques. Des usines offrent ainsi la chaleur résiduelle de leurs installations à des réseaux de chaleur, qui fournissent en énergie les quartiers résidentiels voisins. De même, les centres de données récupèrent l’énergie qu’ils produisent pour la rendre disponible sur le réseau. Les anciennes lignes de démarcation disparaissent et de nouvelles connexions s’établissent entre acteurs industriels et consommateurs.

Catégories and Tags
L’auteur

Ben Pol

Business Development Manager. Currently working on lots of developments in the Built-on environment, to discover where ABB can add value in the development of Smart Homes & Intelligent Buildings. The energy transition, as well as IoT (ABB Ability™), are his focus.
Commenter cet article